1.   Statut juridiques 

L’Asbl « A la croisée des chemins » a été fondée en 1993, ses statuts sont parus au Moniteur belge le 05/06/1993. 

L’Asbl a été agréée, par le Ministère de la Communauté française en 1994.

Les statuts ont été revus le 17/11/2005 afin de répondre aux exigences de la nouvelle réglementation sur les associations sans but lucratif.

En 2006 nous créons une antenne « L’Envol ». Cette antenne a pour vocation d’accompagner et aider les membres de la famille adoptive. Nous partagerons nos locaux avec « L’Envol » depuis cette date. En 2016, « L’Envol » s’est constitué en ASBL Indépendante. 

 

2.   Présentation générale de l’équipe

Philosophie qui motive ses actions

L’enfant a droit au développement de toutes ses potentialités, au bien-être social et affectif.

L’adoption vient à la fin d’un long processus, après avoir mis en œuvre toutes les mesures d’aides possibles auprès de la mère biologique, de sa famille et après avoir cherché une famille adoptive dans le pays d’origine de l’enfant. L’adoption permet alors à l’enfant de grandir et s’épanouir dans une famille à laquelle il a droit.

En cas d’adoption, nous optons pour la primauté des intérêts de l’enfant face aux intérêts des familles.

3.   Inter culturalité

Il est important d’ouvrir la réflexion sur le vécu de l’enfant dans son pays d’origine. Le regard porté sur ses origines et son pays d’origine aura son importance dans la manière dont l’enfant se construira ici, en Belgique. Nous l’espérons positif et respectueux.

Dans cette optique, notre équipe est multiculturelle. Nous comptons parmi nous 1 professeur de langue russe, un professeur de langue espagnole péruvienne, une psychologue colombienne, une psychologue marocaine et un professeur de langue bulgare. 

Leur présence au sein de l’équipe nous amène à tenir compte des différentes sensibilités ainsi que des différentes pratiques éducatives, médicales et religieuses.

Un dossier d’enfant est donc toujours resitué dans son contexte culturel et présenté par une personne du pays. La présence de ces professionnels suscite, par ailleurs, l’intérêt des candidats par rapport au pays d’origine de leur futur enfant. Nous pouvons également penser, qu’une fois l’enfant devenu adolescent puis adulte, leur présence sera un précieux allié.

Des cours de langue russe, espagnole et bulgare sont organisés chaque semaine. Le but poursuivi est de préparer les futurs parents à la rencontre avec l’enfant et pouvoir vivre au mieux les premiers jours avec lui. Il ne s’agit donc pas de maintenir la langue d’origine mais d’aller à la rencontre de l’enfant de façon respectueuse. Le passage à la langue française se fera par la suite rapidement. Nous pensons que le fait de s’exprimer un peu dans la langue de l’enfant facilite les contacts avec les « nounous » et tous les gens qui s’occupent de l’enfant. Les échanges étant meilleurs, les parents reviennent avec un plus beau souvenir de leur séjour.

 

4.   Pluralité philosophique

Le service se veut pluraliste et chacun est respecté dans son originalité relationnelle, politique et culturelle. 

 

5.   Partenaires sûrs

Notre service travaille essentiellement avec des organismes d’état. Parmi les états seront écartés ceux qui font de l’adoption une entreprise lucrative. Nous restons très vigilants par rapport aux frais demandés, afin d’éviter l’escalade. Nos collaborateurs ont pour mission de protéger le couple de ces aspects. Nous n’hésiterons pas à rompre une collaboration si cet aspect n’est pas respecté.

A la Croisée des Chemins ASBL

Rue J. Berger 13, 1470 Genappe

067/ 34 51 30